Tout est bien qui finit bien et à l’année prochaine

Vendredi 29 juillet s'achevait le 31ème Tour du Finistère à la voile, organisé conjointement par Nautisme en Finistère et le Comité Départemental de voile.


Un décor à couper le souffle

 

72 bateaux et près de 500 équipiers ont longé les côtes finistériennes durant une semaine.

De Port-la-Forêt à Roscoff en passant par Concarneau, Douarnenez, Camaret-sur-mer ou encore Lampaul-Plouarzel, les équipages nous ont offert un beau spectacle. Un spectacle qui n'en serait pas un si les magnifiques paysages parcourus ne s'y apprêtaient pas.

 

 

Tourduf et Fête : deux synonymes

 

Mais la beauté et la réussite du Tour du Finistère ne s'expliquent pas uniquement par son tracé.

Ambiance, fête et convivialité sont trois mots clés parmi tant d'autres pour décrire l'événement. « On veut que le Tourduf soit un bon moment de vacance sportives et festives » confie Loïc Ponceau, coordinateur général de la course, « il faut donner aux équipages l'envie de revenir chaque année, ils sont nos meilleurs ambassadeurs et leur satisfaction est notre plus grande réussite ».

 

Le Tour du Finistère à la voile est aussi un moment d'échange et de partage

Après chaque étape, les équipiers et les habitants locaux se sont retrouvés pour discuter autour des pots offerts par les municipalités.

A Port-la-Forêt, Douarnenez et Lampaul, les repas organisés en présence des équipages ont été des magnifiques succès populaires.

Et au Tour du Finistère qui dit ambiance dit forcément musique. Des Doo the Doo à Port la Forêt à Pikey Butler à Roscoff tous les concerts ont toujours étaient à la hauteur de l’événement

 

 

Une compétition avant tout

 

Certes le Tour du Finistère est réputé pour son ambiance, mais n'oublions tout de même pas la compétition. Cette année c'est Benoît Hantzperg et son équipage du Domino's Pizza qui terminent 1er au classement général toutes catégories confondues, devant Frédéric Bourderau (Charrette III) et Fred Beauvillain (Glaz).

Répartis en 5 séries (Crédit Agricole 29, Région Bretagne, Département Finistère, Super U et Le Télégramme), les concurrents se sont accrochés jusqu'au bout afin de réaliser le meilleur classement possible.

On a donc pu assister à de belles batailles notamment dans la série Crédit Agricole 29 où rien n'était joué jusqu'à Roscoff pour les équipages du Glaz, de l'Esparlica 3 et du Vaimiti. C'est finalement Fred Beauvillain et ses partenaires (Glaz) qui l'ont emporté. Dans la catégorie Le Télégramme, le Pivoine de Patrick Dijoud et le Melchonenn de P-E Guillerm se sont également cherchés pendant un bon moment, ce dernier remportant la victoire finale. Benoît Hantzperg (Domino's Pizza) a dû rester attentif jusqu'à la dernière étape dans la série Super U, puisque Christophe Prigent (Let's Go III) n'était jamais très loin derrière.

Dans le groupe Conseil départemental du Finistère, François Charles (Super U Lanmeur-Axa Abaléa Morlaix) l'emporte d'un petit point devant Yannick Roussel (Finistère Le Département) qui lui aura causé énormément de problèmes.

Seul Frédéric Bourderau (Charrette III) aura finit seul en tête de son groupe loin devant le deuxième.

A noter cette année la présence d'un classement mixte remporté par Sylvain Marange (Raki Léon Grosse), d'un classement jeune dominé par Patrick Dijoud (Pivoine) et d'un classement pour les First 317 dont s'est emparé Christophe Prigent (Let's Go III).

La régate aura donc tenu toutes ses promesses.

 

 

Ce sont eux qui en parlent le mieux

 

Rendez-vous incontournable de l'été, retrouvailles entre amis ou en famille, plaisir de naviguer, découverte de la Bretagne, fête et bien sûr compétition, sont les raisons qui ont poussé les concurrents à participer ou à revenir sur le Tourduf.

 

« Je ne sais plus à combien d'édition j'ai participé. Pas à toutes, mais je n'en suis pas loin » s'amuse Frédéric Bourderau, dauphin de cette 31ème édition à bord de son Charrette III.

 

« Je ne compte plus depuis un bon moment, mais j'en ai fais beaucoup » souligne Jean Yves Le Deroff, médaillé d'or au JO de Séoul en 1988.

 

« On ne connais pas du tout la Bretagne donc on vient ici pour la découvrir, et aussi pour l'ambiance qu'on nous a beaucoup vanté » sourit Jean Sébastien PY, leader du Da Boat, qui revient d'un tour du monde.

 

« Nous avons gagné la précédente édition dans notre catégorie, donc forcément on revient mettre notre titre en jeu, mais sans oublier la fête et l'ambiance de cet événement » confie Sylvain Marange, vainqueur du classement mixte de cette année.

 

« J'ai sauté sur l'occasion de participer au Tourduf pour découvrir la Bretagne, d'ailleurs une fois la course terminée, je prends mon sac à dos et j'en fais le tour » raconte Clotilde, équipière du Team.

 

« Le Tour du Finistère à la voile est l'occasion de passer un bon moment mais aussi de participer à une régate de bon niveau » avance Jean Luc Derrien, skipper du Mundaka.

 

Pour le bien de tous

 

Lors des cérémonies de remise des prix en présence des maires, ceux-ci ont remercié l'équipe d'organisation d'avoir choisi leur ville le temps d'une étape, car en plus d'animer la ville, le Tourduf fait également du bien à l'économie locale et ses commerces.

 

 

A l'année prochaine !

 

Vendredi 29 juillet, vers 21h, le port du Bloscon de Roscoff résonnait étrangement vide. C'est à ce moment qu'on a réalisé que, oui, le Tourduf 2016 est (déjà) terminé. Que 6 jours ça passe trop vite. Qu'il va falloir attendre 1 an avant la prochaine édition.

 

Merci à tous pour ces magnifiques moments que vous nous avez offerts, merci aux concurrents, merci aux sponsors et partenaires sans qui cette si belle aventure ne serait pas possible, merci aux municipalités qui nous ont accueilli, merci également à leurs bénévoles, merci à tous les membres du Comité de course.

 

Un grand merci à tous et à l'année prochaine où le Tour aura lieu la première semaine d'août

 

L'équipe d'organisation
 

Les classements finaux :

 

Général :

1 – Benoît Hantzperg (Domino's Pizza) ; 3,31 pts

2 – Frédéric Bourderau (Charrette III) ; 5,04 pts

3 – Frédéric Beauvillain (Glaz) ; 6,23 pts

 

Jeune :

1 – Patrick Dijoud (Pivoine)

2 – Thierry De L'Aulnoit (Esparlica 3)

3 – Gauthier Thomas (Super U Daoulas)

 

Mixte :

1 – Sylvain Marange (Raki-Léon Grosse)

2 – Pierre Yves Pillain (Pyaxaram)

3 – Xavier Caroff (Cartoon)

 

Par série :

 

Région Bretagne :

1 – Frédéric Bourderau (Charrette III) ; 5,5 pts

2 – Alexis Bondu (Cheyenne II) ; 15 pts

3 – Christophe Roumier (Ramapapa) ; 18 pts

 

Crédit Agricole Finistère :

1 – Frédéric Beauvillain (Glaz) ; 9 pts

2 – Frédéric Level (Vaimiti) ; 13,5 pts

3 – Thierry De L'Aulnoit (Esparlica 3) ; 14,5 pts

 

Département du Finistère :

1 – François Charles (Super U Lanmeur-Axa Ab. Morlaix) ; 11,5 pts

2 – Yannick Roussel (Finistère-Le département) ; 12,5 pts

3 – Jan Legallet (Karibario Kunkel Palettes) ; 16 pts

4 – Maxime Abgrall (CDV 29) ; 32 pts

5 – Dimitri Caudrelier Benac (Atrox); 33,5 pts

 

Super U :

1 – Benoît Hantzperg (Domino's Pizza); 7,5 pts

2 – Christophe Prigent (Let's Go III) ; 13,5 pts

3 – Yann Fercot (Capa Interim) ; 18 pts

 

Le Télégramme :

1 – Pierre Emmanuel Guillerm (Melchonenn) ; 11,5 pts

2 – Patrick Dijoud (Pivoine); 15 pts

3 – Gérard Liardet (Xavier Bourhis Ass. Plaisance) ; 18,5 pts

 

Classe 317 :

1 – Christophe Prigent (Let's Go III)

2 – Daniel Senechal (Yacht Service)

3 – Xavier Simon (Super U Brest Keredern)




      Nos Partenaires

Réalisation Layline Développement © Nautime en Finistère