Avec plus de 70 voiliers et 600 participants, le Tour du Finistère à la Voile est, depuis 32 ans, l’un des grands événements nautiques de l’été.
Entre les loups de mer qui ne manqueraient pour rien au monde ce rendez-vous et les jeunes régatiers qui vont sillonner les mers du Finistère pour la toute première fois, quatre marins nous racontent ici leur « Tourduf ».

 

 

Actualités

 
twittlikeplusone
13/07/2018
Le #Tourduf vu par... Sylvie Danielou adjointe aux sports à Camaret-sur-mer
Sylvie Danielou adjointe aux sports à Camaret-sur-mer

 

Le Tourduf fait à nouveau étape à Camaret cette année.

Quelle place tient cet événement dans le paysage nautique camarétois ?

 

Le Tourduf est une escale festive appréciée par les Camarétois et les commerçants.

 

Quelles retombées attendez-vous du Tourduf cette année, notamment  sur le plan économique ?

 

Nous attendons une fréquentation accrue de nos commerces.

Camaret vit aujourd'hui au rythme de la plaisance. Sa position géographique, ses services, son port Vauban et son port en centre-ville ont fait de cette escale une des plus fréquentées de la Manche-Atlantique avec 8000 navires de passage chaque année. 

 

Quels sont les atouts majeurs des ports ?  

 

Ses principaux atouts sont l’accessibilité des ports, un mouillage forain sur bouées et de nombreux servives (entretien de bateaux, manutention par professionnels et employés du ports, grutage…)

La municipalité accorde indéniablement une place importante au développement du nautisme et de la plaisance.

 

Pour quelles raisons ?

Pour une raison historique : Camaret a toujours été un port d’accueil aussi bien pour les professionnels de la pêche que la plaisance.

 

 




      Nos Partenaires

Réalisation Layline Développement © Nautime en Finistère